Méthodologie de l'analyse des dossiers de l'épargne 

Partagez-moi !

Introduction

Les comptes titres présentés ici ont été évalués, notés et éventuellement distingués par nos experts. Ceux dont la note globale (moyenne pondérée des notes intermédiaires décrites ci-dessous) figure en tête du marché se sont vu attribuer le Label d’excellence de notre rédaction.

Afin de comparer au mieux les tarifs des différents établissements du marché, nous avons défini trois profils de client type : un petit épargnant, un investisseur occasionnel et un investisseur actif. Pour les établissements qui proposent plusieurs formules tarifaires, nous avons retenu pour chaque profil, l'offre qui nous semblait la plus avantageuse financièrement. Pour les établissements ne proposant qu’une offre standard, quel que soit le profil du client, nous avons appliqué à cette offre générique nos trois simulations. Nous avons calculé pour chaque établissement le coût global annuel de la passation d'ordres de bourse et des frais de gestion du compte titres pour nos trois profils. 

Remarque : Ce comparatif a été réalisé en fonction des informations (dépliants tarifaires en vigueur au 1er août 2013) en notre possession lors de son édition. Les établissements bancaires faisant régulièrement évoluer leur offre, les tarifs décrits ici sont susceptibles d’avoir évolué depuis la parution du guide. Notre méthode de notation s’appuie principalement sur la comparaison des tarifs de frais de courtage pratiqués par les banques présentes sur le marché français à un moment T.

Un découpage par région

De nombreux établissements (banques régionales) ayant une présence exclusivement régionale et non nationale, nous avons segmenté le territoire métropolitain en 5 grandes zones géographiques (Ile de France / Nord-Ouest/ Nord-Est/ Sud-Ouest/ Sud-Est). Les établissements de notre panel ont été répartis dans ces 5 régions et ainsi comparés aux seuls établissements présents dans leur zone de chalandise. Un même établissement (exemple une banque nationale) peut être présent dans plusieurs régions.

Dans chacune des régions, les établissements présents sont positionnés les uns par rapport aux autres en fonction de leur coût global annuel pour :

  • le profil petit épargnant
  • le profil Investisseur occasionnel
  • le profil Investisseur actif

L'établissement dont le coût global annuel est le moins onéreux obtient une note maximale de 5/5 et le plus onéreux une note minimale de 0/5. Nous réalisons la même opération pour les trois profils. Le moyenne de ces notes obtenues pour chaque profil nous donne une note par établissement.

Ensuite chaque groupe ou banque nationale se voit attribuer une note par région qui est la moyenne des notes obtenues par ces établissements régionaux présents dans la région. L'opération est dupliquée autant de fois qu'il y a de régions. Les banques nationales auront une note qui sera la moyenne des notes qu’elles ont obtenues dans chacune des régions.

Pour finir, une note globale est attribuée à chacune des banques nationales et des groupes régionaux (Caisse d'Epargne, Crédit Agricole, Crédit du Nord, Crédit Mutuel, Banque Populaire). Il s'agit d'une moyenne des notes obtenues dans la ou les régions dans lesquelles est présent l'établissement national ou le Groupe. La note finale du contrat est le résultat de la moyenne des notes obtenues par chaque profil.

Les établissements nationaux ou groupes régionaux qui ont obtenu la meilleure note se verront attribuer le Label d'Excellence.

Le petit épargnant

Détenteur d’un portefeuille de 15 000 € réparti en 3 lignes différentes d’actions françaises, il passe en moyenne 4 ordres d’un montant moyen de 2 000 € chaque année et gère ses comptes sur internet.

Quelques chiffres du marché…

PETIT EPARGNANT Min (€) Max (€)
Accès au service 0 54
Coût de l'ordre 1,80 29,20
Droits de garde 0 33,20
Frais de gestion par compte 0 33,20
Coût de la clause d'encours / transactions 0 72
Nombre d'ordres facturés 4 4
Coût de l'année 7,20 183,90

Statistiques calculées sur 119 tarifs d’établissements bancaires en cours de commercialisation             

L'investisseur occasionnel

Détenteur d’un portefeuille de 40 000 € réparti en 8 lignes différentes d’actions françaises, il passe en moyenne 36 ordres d’un montant moyen de 5 000 € chaque année et gère ses comptes sur internet.

Quelques chiffres du marché…

INVESTISSEUR OCCASIONNEL Min (€) Max (€)
Accès au service 0 240
Coût de l'ordre 4,50 73
Droits de garde 0 240
Frais de gestion par compte 0 33
Coût de la clause d'encours / transactions 0 0
Nombre d'ordres facturés 36 36
Coût de l'année 162 2757

Statistiques calculées sur 119 tarifs d’établissements bancaires en cours de commercialisation

L'investisseur actif

Détenteur d’un portefeuille de 100 000 € réparti en 10 lignes différentes d’actions françaises, il passe en moyenne 60 ordres d’un montant moyen de 10 000 € chaque année et gère ses comptes sur internet.

 

Quelques chiffres du marché…

INVESTISSEUR ACTIF Min (€) Max (€)
Accès au service 0 240
Coût de l'ordre 9 146
Droits de garde 0 500
Frais de gestion par compte 0 33
Coût de la clause d'encours / transactions 0 0
Nombre d'ordres facturés 36 60
Coût de l'année 540 9039,60

Statistiques calculées sur 119  tarifs d’établissements bancaires en cours de commercialisation

Partagez-moi !